Cadref
Université de la Culture Permanente et du Temps Libre

Histoire des mythes et des civilisations (Villeneuve Lez Avignon)

 

Professeur Marie BENEL
Lieu Salle Frédéric Mistral, Bd des Frères Carpanédo
Jour/Horaire Vendredi 9h00 – 10h30
Cours hebdomadaires
Tarif 102 €

 

MYSTERIEUSE ÎLE DE PÂQUES

L’île de Pâques (Napa Nui) est un petit point minuscule, d’origine volcanique, perdu dans l’Océan Pacifique à mi-chemin entre le continent sud-américain et la Polynésie (Tahiti).

Classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, sa célébrité lui vient de centaines de statues de tuf volcanique au regard énigmatique sur un petit espace triangulaire de 23 kilomètres de long sur 12 de large ponctué de trois volcans éteints.

Ces colosses de pierre (MoaÏ) sur des plates-formes(Ahu) se dressent face à l’océan,  fascinant les archéologues, les historiens, les ethnologues, les explorateurs depuis la découverte fortuite de l’île un jour de Pâques par l’amiral hollandais Jacob Roggeveen, alors qu’il cherchait la Terra Australia.

Malmenée, bousculée par les rivalités intestines avant l’arrivée des occidentaux, la petite île surpeuplée devint la proie d’occidentaux et de péruviens peu scrupuleux.

Grâce aux dernières recherches scientifiques et aux nouvelles technologies, nous nous pencherons sur les pétroglyphes, puis sur les mythes des ancêtres et des dieux de tradition orale, et sur le culte de l’Homme-Oiseau.

Nous verrons enfin la présence bénéfique de l’Océan, et les techniques de navigation très avancées de cette civilisation de l’Age de Pierre.

 

LES ROUTES DE L’ARABIE PRE-ISLAMIQUE

La péninsule arabique, terre d’échanges, de rencontres, de cultures et de civilisations depuis le néolithique, ne se laisse pas facilement conter.

Les recherches archéologiques récentes apportent une nouvelle perspective sur l’histoire et la diversité qui caractérisent cette région.

Terre de princesses au destin fabuleux, Balkis, reine de Saba, Zénobie, reine de Palmyre, Shéhérazade la conteuse. Tous les parfums de l’Arabie, convoqués par Lady Macbeth pour laver son crime; l’encens, la gomme et la myrrhe déposée par les Rois Mages aux pieds de l’Enfant Jésus.

Les dattes, fruit de fraîches oasis surgies à l’issue du désert, l’indigo du Yémen, les perles fines cueillies au fond des eaux du Golfe arabo-persique. L’or que Salomon fit quérir à Ophir, les diamants de Golconde acheminés à travers le désert au pas lent des caravanes qui sillonnent les routes des parfums et de la soie

L’Arabie, c’est d’abord un parfum de légende: de Strabon à Rimbaud, de Shakespeare à Henri de Monfreid, les écrivains se sont fait l’écho de cette fascination qu’exerce sur nous cette terre de magie où naîtra l‘Islam avec Mahomet au VIIe siècle de notre ère.