Cadref
Université de la Culture Permanente et du Temps Libre

Histoire des mythes et des civilisations (Sommières)

Professeur Marie BENEL
Lieu Salle Alexandrie – 1er étage – Espace Lawrence Durrell
Jour/Horaire Lundi 15h30 – 17h00
Cours hebdomadaires (26 séances)
Tarif 105 €

 

Mythes et Symboles du Cheval

Le Cheval, la plus belle conquête de l’homme ! …

 

Depuis les témoignages les plus anciens de l’Histoire de l’Art, peintures, gravures, modelages, de nos anciens ancêtres Homo Sapiens, le Cheval a pris une importance capitale dans les représentations, alors même qu’il est encore sauvage. Il semble, avant même d’être domestiqué, avoir une signification symbolique très forte dans cet art religieux et mythique qui se dévoile sur les parois des cavernes du Paléolithique Supérieur, par leur emplacement, leur dynamisme et leur scénographie.

Par sa morphologie le Cheval ne fait qu’un avec l’homme : mobilité, puissance. Il est le prolongement de l’homme, monture dynamique, impulsive, attachée et attachante. Mais le cheval deviendra rapidement un symbole de guerre, de domination.

Toutes les civilisations l’ont adulé, divinisé. Liberté, puissance, facteur de progrès. Nous le retrouvons partout où il est à l’état naturel, en Extrême Orient, en Europe Centrale, chez les Celtes, les Grecs, les Étrusques, les Romains, les Indiens d’Amérique du Nord, etc…

Bien souvent chargés de pouvoirs surnaturels, compagnons des fées, des sorcières et des chevaliers, les Chevaux accompagnent le passage de l’Homme dans l’Au-delà. Tantôt bénéfique, tantôt maléfique, la symbolique du Cheval est riche et complexe. Elle s’illustre largement dans les textes, dans les mythes, les religions. De l’Altaï aux Scythes, des Huns aux Germains, des Grecs aux Étrusques et aux Romains.