Cadref
Université de la Culture Permanente et du Temps Libre

Histoire contemporaine (Nîmes)

 
Professeur Bernard ROTTE
Lieu 249, rue de Bouillargues
Jour/Horaire Mercredi 10h30 – 12h00
Cours hebdomadaires (26 séances)
Tarif 105 €
 

LA DÉCOLONISATION FRANÇAISE

À la fin du XIXème siècle, la France possède un immense empire : Afrique noire, Maghreb, Indochine…

L’idéologie coloniale élabore un modèle de « l’indigène » que la République prétend amener aux lumières de la « civilisation ».

Après 1945, le mythe de l’assimilation potentielle des peuples colonisés se heurte en particulier sur l’insurrection malgache en 1947, sur l’écueil de la défaite à Dien Bien Phu en 1954 et enfin sur la révolte des partisans de l’Union des Populations du Cameroun en 1955.

Aujourd’hui, ce retour sur cette histoire complexe nous interroge tous sur l’historique des discriminations et sur le rôle de la République dans les politiques coloniales appliquées en particulier à Madagascar, en Indochine et au Cameroun.