Cadref
Université de la Culture Permanente et du Temps Libre

Découverte de la philosophie (Nîmes)

Professeur Danièle BOUVILLE
Lieu 249, rue de Bouillargues
Jour/Horaire Jeudi 15h30 – 17h30
Dates 19/11 10/12 14/01 11/02 11/03 15/04 20/05 10/06
Tarif 75 €

 

Épicure nous recommande de philosopher à tout âge : « Quand on est jeune, il ne faut pas hésiter à philosopher, et quand on est vieux, on ne doit pas se lasser de la philosophie », écrit-il. Armés du sage conseil légué par ce philosophe grec, nous nous retrouverons cette année au cours de 8 rencontres afin de réfléchir sur des questions toujours actuelles. Les thèmes suivants seront traités : le rapport à autrui, la normalité, la jalousie, l’amour de soi, le hasard, vie privée et vie publique, la nature, la beauté.

Novembre : Avec le confinement, nous avons souvent souffert de l’absence de contact avec les autres. Pourtant, si l’on en croit Sartre : « L’enfer, c’est les autres », comme il le fait dire à Garcin dans sa pièce « Huis clos ». Que faut-il penser d’un tel propos ? Comment se déroulent au juste nos rapports aux autres ?

 

Décembre : Durant la campagne électorale de 2012, François Hollande avait répondu à une journaliste qu’il comptait être un Président normal, propos qui avait donné lieu à maints commentaires. Mais quel sens donner à cette notion de normalité ?

 

Janvier : Pour se venger de Jason, époux infidèle, Médée va jusqu’à tuer de ses propres mains les enfants qu’elle a eus avec lui. Aussi, sans que la jalousie donne lieu à une démesure d’une telle ampleur, confrontés à l’infidélité, n’est-on pas en proie à ce sentiment ?

 

Février : On assimile souvent l’amour de soi au narcissisme ou à un pur et simple égoïsme. Mais en quoi l’amour de soi est-il bien spécifique ?

 

Mars : Dans toutes sortes de domaines, qu’il s’agisse de jeux, de rencontres, d’accidents, on invoque le hasard. Mais qu’entend-on au juste quand on parle de hasard ?

 

Avril : Avec le développement des réseaux sociaux et le culte de l’image, vie privée et vie publique sont souvent mêlées. Mais n’est-il pas essentiel de s’attacher à préserver leur distinction ?

 

Mai : Compte tenu de l’intérêt porté à l’écologie et à la nature, un penseur comme Régis Debray soutient que nous sommes en train de changer de civilisation. On peut alors se demander, quelle place convient-il vraiment d’accorder à la nature ?

 

Juin : « Un soir, j’ai assis la Beauté sur mes genoux, Et je l’ai injuriée », déclare Rimbaud dans « Une Saison en enfer ». Une telle remarque invite à se demander en quoi la Beauté consiste-t-elle et quel rôle joue-t-elle ?